L’abaca

Également connue sous le nom de « chanvre de Manille », cette fibre est extraite d’un arbre appartenant à la famille des bananiers. Il fait l’objet d’une culture commerciale principalement aux Philippines, en

Équateur et au Costa Rica.

L’abaca s’obtient à partir des gaines foliaires qui entourent le tronc de la plante. C’est une fibre de feuille composée de cellules longues et fines formant la structure qui soutient la feuille. La plus grande

part de la production d’abaca est utilisée pour fabriquer des papiers spécialement adaptés pour la confection de sachets de thé, de filtres à café, etc.
Pour nous qui incarnons Terranova Papers, l’abaca constitue bien plus qu’une simple matière première. Chaque plantation, chaque feuille d’abaca abrite une histoire, un mode de vie. Au cours de nos nombreuses

visites de ces plantations, nous avons compris que nous pouvions aider les fermiers et les communautés vivant de cette fibre. Dans la plupart des pays producteurs, les fermiers parlent espagnol, comme nous. Cela a

facilité la communication et nous a en outre permis de prendre conscience de leurs problèmes et leurs préoccupations, de nous sensibiliser à leurs besoins. Ainsi, nous participons activement à des réunions communes

visant à concevoir des programmes d’intérêt social.

Chez Terranova Papers, nous sommes convaincus que les entreprises tout comme les individus doivent s’engager en faveur de la durabilité de notre société. Notre entreprise œuvre pour un usage durable des ressources

utilisées en papeterie afin de rendre nos produits un peu plus verts, un peu plus justes.
Nos plantations d’abaca sont situées en Équateur et aux Philippines. Cependant, la plus grande partie de nos actions de développement s’effectue dans ce dernier pays.

Le processus de production des fibres d’abaca se déroule en huit étapes :